Une marche pour Woualid, tué à Mornant

©2006 20 minutes

— 

Une marche silencieuse rassemblant près d'un millier de personnes a défilé hier matin à Givors en mémoire de Woualid. Ce garçon de 19 ans, originaire du quartier des Vernes, avait été abattu d'une balle de 22 long rifle dans le dos, dans la nuit du 9 juillet à Mornant. Un habitant d'une résidence venait de le surprendre en train de fracturer une voiture avec un complice. « Tout le monde est excédé par ces vols, ce n'est pas une raison pour tirer avec une arme à feu, a déclaré la tante de la victime Habiba Bouloussa. J'aimerais qu'à l'avenir, avant de faire toute chose, les jeunes pensent à mon neveu. Leur vie ne vaut pas un autoradio. » Woualid doit être inhumé aujourd'hui en Algérie.

Interpellé le lendemain du drame par les gendarmes, le tireur de 34 ans a été mis en examen pour « homicide volontaire » et écroué. Il affirme avoir voulu viser les jambes. Son geste n'a « aucune connotation raciste », a précisé le parquet.