Les chères études des étudiants lyonnais

©2006 20 minutes

— 

Lyon-III épinglée par le rectorat pour ses frais d'inscriptions illégaux. Hier matin, lors d'un bilan de l'année scolaire écoulée, le recteur Alain Morvan a menacé « de saisir le tribunal administratif de Lyon » si les dérapages de Lyon-III concernant les droits d'inscriptions se poursuivaient. « Cette université demande à ses étudiants une participations aux frais de photocopies, alors que ce devrait être gratuit. Les universités bénéficient en effet de crédits à cette fin », a-t-il dénoncé. Des tarifs illégaux que, selon l'Unef, Lyon-III n'est pas la seule université à pratiquer. « Lyon-II demande 20 e pour l'animation (vie étudiante) et les droits spécifiques », note le syndicat étudiant.

E. F.

En plus des droits d'inscriptions nationaux obligatoires, en hausse de 4,9 % cette année pour les licences, master et doctorat, les étudiants doivent s'acquitter des droits de médecine préventive universitaire fixés à 4,57 e.