Vers un combat de juges à Givors ?

©2006 20 minutes

— 

Une campagne électorale sur le ton du réquisitoire. Le magistrat Albert Lévy a annoncé hier sa candidature à l'investiture des Verts dans la 11e circonscription du Rhône, détenue par le député (UMP) Georges Fenech, ancien juge d'instruction. Cette circonscription du sud lyonnais, qui englobe notamment Givors, Grigny, et Mornant, est jugée « gagnable » par la gauche. Et elle pourrait être réservée à un écologiste dans le cadre d'un accord avec le parti socialiste. « Albert Lévy est capable de gagner en rassemblant la gauche plurielle », estime Jean-Charles Kolhaas, secrétaire départemental des Verts, qui devra soumettre cette candidature au vote des militants.

« Elle suit mon engagement au Syndicat de la magistrature et à la Ligue des Droits de l'homme », explique le substitut, qui brigue son premier mandat à 55 ans pour « défendre l'environnement naturel et social ». Connu pour ses positions très à gauche, estimant que la justice d'aujourd'hui « ajoute du malheur au malheur », il s'était fait remarquer en 1998 à Toulon. Il avait été mis en examen pour « violation du secret de l'instruction » dans une procédure sur l'attribution de marchés publics à la mairie de Toulon, dirigée alors par le FN. L'affaire n'a toujours pas été jugée.

F. C.

« Cela promet un débat sur la justice où je défendrai une politique de fermeté face à la violence », a réagi, hier, le député (UMP) Georges Fenech.