Virage décisif pour l'A45 entre Lyon et Saint-Etienne

©2006 20 minutes

— 

Vers une nouvelle autoroute entre Lyon et Saint-Etienne. Comme il s'était engagé à le faire fin 2005, le ministre (UMP) des Transports, Dominique Perben, a approuvé hier les études d'avant-projet sommaire de l'autoroute A45. En gestation depuis 14 ans, cette liaison, destinée à désengorger l'A47 entre Lyon et Saint-Etienne, doit relier à l'horizon 2015 les deux villes en une demi-heure. Attendue de longue date par le landernau économique de la région Rhône-Alpes, cette décision permettra d'engager d'ici à la fin de l'année l'enquête d'utilité publique. Une phase essentielle au cours de laquelle devrait à nouveau s'opposer les partisans et les détracteurs de l'A45, parmi lesquels le président du conseil général Michel Mercier (UDF). Ce dernier proposait de requalifier l'A47, moyennant un investissement estimé à 350 millions d'euros. Soit nettement inférieur au coût prévisionnel de l'A45, évalué à 1,7 milliard d'euros.

E. F.