Bac : en 2006, les garçons ont été plus forts que les filles

©2006 20 minutes

— 

Mention bien pour l'académie de Lyon. Cette année, 73,2 % des 23 555 candidats au bac général et technologique ont décroché le précieux sésame du premier coup, faisant grimper le taux de réussite de 5,5 points par rapport à 2005. De bons résultats, plus significatifs dans la filière générale (77,1 %) que technologique (64,9 %), qui s'accompagnent d'une baisse de 15 % du nombre de candidats au rattrapage et de 21,4 % d'ajournés. Seul fait marquant de ce cru 2006 : un taux de réussite plus important chez les garçons (78,7 %) que les filles (76 %), ce qui n'avait pas été observé depuis six ans. Hier, les nouveaux bacheliers se sont très vite occupés de leurs inscriptions à la fac, marquées, une fois encore selon l'Unef, par une hausse des frais par rapport à 2005. Résultat : les étudiants doivent débourser 162 e en licence (3,8 %), 211 e en master (6 %) et 320 e en doctorat (4,9 %).

E. F.