Bac : la pasionaria anti-CPE n'a pas gagné sur tous les fronts

©2006 20 minutes

— 

Elle pleurait de joie il y a trois mois pour le retrait du CPE. Hier, elle pleurait de tristesse pour les résultats du bac. La lycéenne lyonnaise la plus médiatique du mouvement anti-CPE, Charlotte Allégret, 17 ans, devra passer par la case « rattrapage » pour décrocher son bac littéraire, manqué à six points près. La vice-présidente nationale du syndicat lycéen FIDL, qui veut devenir animatrice socioculturelle, sera fixée sur son sort vendredi.

E. F.