Gomis clame son innocence

— 

« Je suis innocent des faits dont on m'accuse et je fais confiance à la justice pour la suite de cette affaire ». L'attaquant de l'OL Bafétimbi Gomis, entendu vendredi avec son ami footballeur Yohan Benalouane comme témoins assistés dans le cadre de l'enquête pour « viol en réunion » les visant, a réaffirmé son innocence samedi sur les réseaux sociaux. Les deux joueurs de 26 et 25 ans avaient été placés en garde à vue mercredi soir, après qu'une femme de 38 ans a déposé plainte contre eux, et ont été présentés vendredi après-midi devant un juge d'instruction. Gomis et Benalouane, qui lors de leur garde à vue ont affirmé que les relations sexuelles avec leur accusatrice étaient consenties, n'ont pas été mis en examen et sont ressortis libre du tribunal. Mais une information judiciaire a été ouverte pour permettre la poursuite des investigations. Depuis le début de l'affaire, l'Olympique Lyonnais a tenu à « manifester son soutien inconditionnel à son joueur », et regretté à travers dans des communiqués « la surmédiatisation » qui « porte préjudice tant à la personne qu'à l'institution OL ».E.F.