«Figaro-Lyon», rubrique nécro

©2006 20 minutes

— 

Ultime « bouclage » aujourd'hui pour l'équipe du Figaro-Lyon. Le supplément local du quotidien paraît pour la dernière fois en kiosque demain, après presque vingt années d'existence. Le groupe Figaro (Socpresse-Dassault) avait annoncé au printemps la fermeture du titre pour « motif économique ». La situation financière de « Lyon-Fig' » s'était fortement dégradée en raison de la remise en cause d'un accord de gestion avec Le Progrès. Le journal lyonnais assurait la commercialisation des publicités dans le Figaro-Lyon avant d'être vendu par la Socpresse à l'Est Républicain. Huit des douze salariés ont été reclassés dans le groupe. Créé en septembre 1986, le Figaro-Lyon en a compté jusqu'à 65.