L'inspection académique a fait ses classes

©2006 20 minutes

— 

Aucune controverse sur la carte scolaire cette année. Le fait est suffisamment rare pour être souligné. Les syndicats de l'Education nationale et l'inspection académique du Rhône (IA) sont parvenus cette semaine à se mettre d'accord sur les derniers ajustements.

Présenté en février, peaufiné en juin puis arrêté en septembre, le projet de carte scolaire détermine pour la rentrée la dotation en maîtres de chaque école en fonction du nombre d'écoliers attendus. « Nous nous sommes battus et au final, nous comptons 66 ouvertures de classes et 35 fermetures », souligne Bernard Bagaggia du Snuipp, « satisfait » que l'IA ait accepté de revoir sa copie. Mercredi dernier, ce syndicat du 1er degré avait organisé une manifestation devant le rectorat, boycotté la réunion de préparation de la carte 2006 et alerté le ministère. Après une semaine de tensions, l'IA est revenue sur une dizaine de suppressions de classes. En février, 63 ouvertures et 55 fermetures avaient été prévues.

E. F.