La région fait le plein de dégradations

©2006 20 minutes

— 

La région Rhône-Alpes fait encore les comptes des violences urbaines de l'automne. Une étude de l'observatoire national de la délinquance publiée hier dans le Figaro classe le territoire rhônalpin à la 10e position des régions les plus touchées par les actes de dégradations et de destructions, avec 75 faits enregistrés en 2005 pour 10 000 habitants. Cette enquête confirme le bilan de la préfecture de la région, qui a constaté l'an passé une augmentation de 54,5 % du nombre de voitures brûlées, passé de 1 433 en 2004 à 2 215 en 2005.

E. F.