Vingt ans de prison pour quatre jours de cauchemar

©2006 20 minutes

— 

Le verdict est tombé hier soir. Jugé pour enlèvement et séquestration par la cour d'assises du Rhône, Salah Kernou a été condamné à vingt années de réclusion criminelle. Dans la matinée, l'avocat général avait requis une peine comprise entre quinze et dix-sept ans. Durant les trois jours d'audience, ce propriétaire de plusieurs bars à Lyon et dans la région est resté impassible face à ses deux victimes, qu'il accuse d'avoir dérobé 60 000 e dans son appartement. Mouloud et Karim, parties civiles, avaient vécu en mars 2003 un véritable cauchemar, séquestrés, ligotés et frappés quatre jours durant entre Lyon et l'Espagne. L'un d'eux a brandi devant les jurés les séquelles visibles de sa torture : une main amputée de quatre doigts. Circulation d'argent liquide, expédition punitive et réunion de gros bras, un univers mafieux a été décrit à la barre. Mais Salah Kernou, 59 ans, a toujours nié en être le chef. Sa compagne a été condamnée à trois ans ferme pour non-assistance à personne en péril.

Dalya Daoud