Le PCF en campagne pour sauver les paysans

©2006 20 minutes

— 

Le prix des fruits et légumes passé au crible. Hier matin, le Parti communiste français a poursuivi à Lyon son tour de France des petites, moyennes et grandes surfaces dans le cadre de son opération Relevé de prix. Objectif : évaluer, selon les magasins et la provenance des produits, les différences de prix de vente en vue de rendre le système de distribution plus juste. « La chaîne de distribution est très inéquitable pour les producteurs français et au final pour le consommateur », souligne Sylvie Mayer, responsable du commerce équitable au PCF. Pour éviter la disparition des paysans « exploités », l'ancienne députée préconise la mise en place d'une « filière française équitable des fruits et légumes ». « Avec un juste prix pour les producteurs et des délais de paiement raccourcis, on pourrait sans doute empêcher que toutes les vingt minutes, un paysan rejoigne le rang des RMistes », poursuit-elle. Le bilan de cette opération, menée jusqu'au 8 juillet par des militants et des associations de consommateurs de soixante-dix départements, sera rendu public à la mi-août. Avec, à la clé, un palmarès des magasins et des villes les plus chers de France.

E. F.