TCL au ralenti pour la Fête de la musique

©2006 20 minutes

— 

Un air déjà entendu. Comme l'an dernier, la Fête de la musique risque d'être ternie ce soir par une grève sur le réseau TCL, très sollicité chaque 21 juin. Le syndicat CFTC, soutenu par SUD, a déposé un préavis pour obtenir un relèvement de l'indice salarial des conducteurs. « Il n'a pas bougé depuis 1993 », déplore Christian Fleury, délégué CFDT.

La rencontre organisée hier entre le syndicat et la direction de Kéolis-Lyon, exploitant du réseau TCL, n'a rien donné. Selon la direction, impossible d'accorder cette revalorisation, qui correspondrait à une hausse de 5 % des salaires et un coût 3 millions d'euros. Lundi, les TCL avaient annoncé des perturbations modérées sur le réseau pour aujourd'hui. Mais hier, la section SUD-TCL, qui n'est pas encore reconnue par la direction, a rappelé qu'elle était « majoritaire dans le tramway » et « bien implantée dans le métro ». Pour ce soir, Kéolis prévoit donc de « fortes » perturbations sur les lignes A, B, T1 et T2.

Frédéric Crouzet