— no credit

Lyon

Sarkozy baptise les commissaires

Hier matin, Nicolas Sarkozy, a assisté à la cérémonie de baptême de la 56e promotion des commissaires de l'Ecole nationale supérieure de police de Saint-Cyr

Les nouveaux commissaires appelés à jouer la partition Sarkozy. Hier matin, le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, a assisté, comme chaque année depuis quatre ans, à la cérémonie de baptême de la 56e promotion des commissaires de l'Ecole nationale supérieure de police de Saint-Cyr, au Mont d'Or. L'occasion pour le ministre d'Etat, invité à remettre l'épée à la major de la promotion, de prodiguer ses derniers conseils aux nouvelles recrues de la sécurité publique, au cours d'un discours ferme et sécuritaire. «Il faut que chaque Français puisse vivre tranquillement et que la peur ne soit pas sa compagne quotidienne », a insisté Nicolas Sarkozy, après avoir rappelé aux quarante-trois commissaires l'importance de leur mission dans la lutte contre la délinquance et l'accueil des victimes.

Une dernière piqûre de rappel jugée « nécessaire » par Anne-Lise Bagrel, major de cette promotion baptisée Georges Mandel, du nom de l'homme politique et grand résistant français. « Les victimes sont le pilier de notre activité », a-t-elle souligné à l'issue de la cérémonie. « Leur prise en considération est parfois un peu oubliée dans le traitement des affaires », a ajouté cette Nancéienne de 25 ans, qui rejoindra le commissariat du 10e arrondissement de Paris en septembre prochain.

D'ici là, elle effectuera un dernier stage « d'adaptation», rendu obligatoire cette année pour compléter le cursus de toutes les nouvelles recrues de la police nationale.

Elisa Frisullo

Hier, le ministre a de nouveau insisté sur la mise en place d'un « dispositif permettant de détecter rapidement les troubles des comportements chez les jeunes enfants » pour prévenir la délinquance.