Les Brotteaux sont en pleine mutation

Elisa Frisullo

— 

Les abords du parking seront en chantier jusqu'à fin 2012.
Les abords du parking seront en chantier jusqu'à fin 2012. — C. ville main / 20 minutes

La métamorphose du quartier des Brotteaux (6e) s'accélère. Très résidentiel et commerçant, ce secteur construit dès le XIXe siècle autour de l'ancienne gare, est devenu ces deux dernières années l'un des lieux de sorties incontournables des Lyonnais branchés. Et s'il a gagné en attractivité, accueillant désormais une multitude de petits bars et restaurants, c'est en partie grâce à l'implantation prévue depuis 2007 d'un parking souterrain, accessible depuis quelques jours. Et à la réhabilitation conduite par le Grand Lyon de l'avenue du Général-Brosset en place végétalisée.

Des riverains enthousiastes
D'ici à fin 2012, les abords du parking, aujourd'hui en chantier, seront transformés en un vaste jardin, avec espaces de promenade, carrés fleuris, jeux et bassins imaginés par le cabinet Ilex. « C'est positif pour le commerce. Le parking et la future place vont drainer du monde », indique Edmond, l'un des propriétaires du Bouchon des Antiquaires, installé depuis 13 ans place Jules-Ferry. Loïc et Marianne, des quadragénaires résidant ici depuis six ans, sont tout aussi emballés par la transformation des Brotteaux. « Le parking va régler les difficultés de stationnement dont tous les riverains se plaignaient, espère la jeune femme. Tout ce projet fait du bien au quartier qui manquait un peu d'âme ». Un peu plus loin, Elisabeth, dans le 6e depuis 60 ans, acquiesce. « C'est vrai qu'une fois les travaux finis, le coin sera plus agréable, plus joli, estime l'octogénaire. Même si je crains que tout ce monde entraîne des nuisances, notamment la nuit ».

stationnement

Après des années d'attente, le parking des Brotteaux imaginé dès 2001 sera inauguré jeudi par le Grand Lyon et l'exploitant Q-Park. Il propose plus de 400 places sur cinq niveaux.