Le temple bouddhiste incendié

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

La communauté vietnamienne est sous le choc. Un incendie a ravagé, dans la nuit de samedi à dimanche, une partie du temple bouddhiste Thien Minh, situé à Sainte-Foy-lès-Lyon. Le feu a pris peu après minuit dans la salle de prière, au premier étage de la pagode. Cinq personnes qui dormaient dans le bâtiment ont été évacuées mais aucune victime n'est à déplorer. Hier matin, les membres de la communauté vietnamienne, qui ont financé la construction de cet édifice par leurs dons, ne pouvaient que constater les dégâts avec tristesse. « J'ai donné 30 ans de ma vie pour ce temple et je l'ai vu partir en fumée en quelques minutes », témoigne le Vénérable Thich Tanh Thiet, responsable religieux de la pagode.

Selon la police, des bougies allumées dans le temple seraient à l'origine du sinistre. Une version contestée par des fidèles. « Elles avaient été éteintes », assure Vincent Cao, témoin des faits. « On a eu plusieurs actes de vandalisme ces derniers temps : des statues ont été dégradées, des lampes cassées... », indique Huyên Cao. Les prélèvements effectués hier par la police devraient permettre d'en savoir plus.

Construit entre 1984 et 1990, ce temple est l'un des principaux lieux de culte bouddhiste de la région.

Cloé Makrides

L'accès à la pagode est interdit en raison des risques d'effondrement. Les événements programmés dans le temple ont dû être annulés.