Les entreprises ont fait des efforts dans la lutte contre les légionelles

©2006 20 minutes

— 

Bien, mais peut mieux faire. Tel est le bilan des contrôles menés du 9 au 12 mai sur les tours aéroréfrigérantes d'une trentaine d'entreprises de l'agglomération, communiqué hier par la préfecture du Rhône. L'opération, conduite par trente inspecteurs des services de l'Etat, avait pour objectif d'évaluer la conformité des systèmes de climatisation, sources importantes de contamination, un an après l'épidémie de légionellose qui a touché le nord-est de Lyon. «Le bilan est plutôt positif. Depuis un an, beaucoup d'entreprises ont pris des mesures pour éviter les risques de prolifération de légionelles, indique Jean-François Bossuat, de la Drire Rhône-Alpes. Mais la vigilance reste de mise. » Car si dans la moitié des entreprises visitées, les contrôles n'ont fait apparaître que de « petits manquements » à la réglementation, dans quatre autres cas, « de graves écarts » ont été constatés. Sur le plan pénal, deux procès-verbaux ont été dressés à l'encontre de deux entreprises à la suite d'«infractions caractérisées» aux arrêtés ministériels.

E. F.