Les bus cyclistes ont du mal à passer à la vitesse supérieure

©2006 20 minutes

— 

Les bus cyclistes auront-ils un avenir à Lyon ? Lancé il y a trois mois, le concept peine à démarrer dans la capitale des Gaules, pourtant férue de bicyclette. Le principe : un cycliste aguerri s'engage à respecter au moins une fois par mois un itinéraire à un horaire précis, afin que d'autres, moins avertis, puissent se joindre à lui au fil du trajet.

« L'idée est d'initier des personnes qui n'ont pas l'habitude de se déplacer à bicyclette pour qu'elles puissent ensuite rouler seules, explique Nicolas Igersheim, président de La Ville à vélo. On leur montre quel trajet emprunter et où peuvent se situer les dangers. » L'association souhaite ainsi inciter les gens à utiliser la petite reine pour se rendre au travail. Pour l'instant, seuls deux itinéraires sont proposés à Lyon. Dans d'autres villes, les bus cyclistes ont déjà été adoptés, comme à Toulouse où il existe vingt-deux itinéraires.

C. M.

Rens. : www.buscyclistes.org et Pignon sur rue au 04 72 00 23 57.