Le Sitom, bon élève d'Eco-Emballages

©2006 20 minutes

— 

Le Sitom Sud-Rhône, nouveau modèle en matière de collecte sélective. Hier, ce syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères est devenu le premier « site vitrine » d'Eco-Emballages, société chargée d'aider les collectivités locales à mieux organiser le tri de leurs déchets ménagers. Avec ce nouveau concept, qui doit être étendu à quatorze autres sites d'ici à 2008, Eco-Emballages espère inciter les collectivités les moins enclines au tri à suivre les exemples performants. A l'image donc du Sitom Sud-Rhône, qui après avoir suivi les conseils d'Eco-Emballages pour optimiser sa collecte, s'est distingué par ses bons résultats techniques et financiers.

« En 18 mois, le Sitom a diminué de moitié le nombre de ses collectes, réduisant leurs coûts de 15 % et augmentant leurs performances de 20 %, a expliqué Jean-François Rossillon, responsable de la région Centre-Est chez Eco-Emballages. « Les résultats du Sitom prouvent aux élus frileux qu'avec une moindre fréquence de ramassage, on obtient une meilleure quantité et qualité de tri », a indiqué Bernard Hérodin, directeur général d'Eco-Emballages. En effet, plus les collectes sont espacées, plus les gens font attention à ce qu'ils jettent. Le Sitom a ainsi enregistré une baisse de 40 % du nombre de refus de trier dans plusieurs communes couvertes par leurs services. Pour s'en convaincre, les élus pourront visiter le « site vitrine » du Sitom, qui ouvrira ses portes quatre à cinq fois par an aux représentants territoriaux.

Elisa Frisullo

Le syndicat intercommunal Sud Rhône, créé en 1987 est chargé du traitement des ordures ménagères d'une trentaine de communes, parmi lesquelles Brignais, Givors, Grigny et Ternay.