Reconstitution du meurtre d'Oullins

©2006 20 minutes

— 

Dans quelles circonstances Chaïb Zehaf, 42 ans, a- t-il été abattu le 4 mars à Oullins ? Une reconstitution du meurtre, ce soir à partir de 22 h, devrait permettre d'ap-porter plusieurs éléments de réponse. Selon François Saint-Pierre, l'avocat de la famille Zehaf, les experts se focaliseront notamment sur l'un des témoins, qui affirme avoir entendu le meurtrier présumé proférer des injures racistes avant de tirer sur Chaïb, d'origine algérienne. Des éléments qu'il n'avait pas mentionnés lors de sa première audition. Agé de 38 ans, l'assassin présumé a été mis en examen et écroué pour homicide volontaire sans que le parquet ne retienne la thèse du crime raciste.

C. B.

Deux marches avaient été organisées à Oullins, puis à Lyon, pour demander « la vérité » sur ce meurtre qui avait ému l'opinion. La famille de Chaïb Zehaf a été reçue jeudi au ministère de l'Intérieur pour faire le point sur l'enquête.