Surdouée des fourneaux Tabata Bonardi vise le Top

Caroline Girardon

— 

Tabata Bonardi, sérieuse concurrente.
Tabata Bonardi, sérieuse concurrente. — P. Olivier / M6

Elle a le souci du détail, aime ce qui est sophistiqué et surtout travaille, la passion chevillée au corps. A 33 ans, Tabata Bonardi, ex-chef du restaurant T-Maki Shop à Lyon est l'une des prétendantes au titre de Top Chef dont la troisième édition débute ce soir sur M6. Brésilienne d'origine, la jeune femme a tout plaqué pour vivre de sa passion. « J'ai abandonné mes études de médecine, raconte-t-elle. Un jour j'ai poussé la porte d'un restaurant gastronomique de Rio que je connaissais bien et j'ai supplié le chef de me prendre en stage ».

« Une chance incroyable »
L'essai est concluant, elle devient commis de cuisine pendant deux ans avant de traverser l'Atlantique et de poser ses valises entre Rhône et Saône en 2003 où elle intègre l'Institut Paul Bocuse. Diplôme en poche elle se retrouve pendant 5 ans à cuisiner aux côtés de Nicolas Le Bec. « L'une de mes plus grandes fiertés est d'avoir conservé la 2e étoile au Michelin lorsque je me suis retrouvée seule aux commandes », dévoile la jeune femme avide de concours, arrivée aux portes de la finale du Meilleur Ouvrier de France en 2010.
énie des fourneaux et perfectionniste, Tabata voit en Top Chef l'opportunité de progresser encore et encore. « Pouvoir faire goûter mes plats aux membres du jury et bénéficier de leur savoir-faire, c'est une chance incroyable, argumente la jolie brune qui ne cache pas son admiration pour Jean-François Piège. C'est lui que je voulais le plus impressionner car c'est le plus grand chef de France actuellement. J'aime sa technique. Alors se faire critiquer par lui c'est limite un cadeau ». « Tabata est une surdouée qui sait très bien gérer le stress, confie son ami Pierre-Sang Boyer, finaliste de l'émission l'an dernier, qui ouvrira un restaurant à Paris dans quelques semaines. L'an passé, on discutait beaucoup. Je n'ai pas de conseils à lui donner si ce n'est de rester elle-même ». A savoir souriante et enjouée.Lire aussi p. 17