LYON - Les « Lejaby » grondent encore

— 

Les ouvrières ont appris la fermeture de l'usine d'Yssingeaux mercredi à Lyon.
Les ouvrières ont appris la fermeture de l'usine d'Yssingeaux mercredi à Lyon. — C. Villemain / 20 Minutes

« Ce n'est pas qu'un effet d'annonce, c'est un bluff total », clame Raymond Vacheron, responsable textile (CGT) chez Lejaby. Les propos du ministre du Travail Xavier Bertrand, assurant hier que les salariés toucheraient 98 % de leur rémunération pendant un an, sont mal passés. Après l'annonce de la fermeture de l'usine d'Yssingeaux (Haute-Loire), l'engagement du repreneur Alain Prost à conserver 195 postes (sur 450), regroupés à Rillieux, n'a pas apaisé la colère des ouvrières du fabricant de lingerie. « Les pouvoirs publics ont fait semblant de nous soutenir et nous ont menti. Ils ont préféré les déclarations d'intention à l'action pour sauver nos emplois », indiquent les « Lejaby » dans une motion adoptée en assemblée générale. J. P.