Des usagers excédés se mobilisent

— 

Des cars ont pris le relais des TER hier.
Des cars ont pris le relais des TER hier. — c. villemain / 20 minutes

Habituellement, ils subissent les problèmes techniques, les grèves et les retards ou annulations de trains qui en découlent. Mais hier matin, ce sont les usagers qui ont paralysé le trafic entre Lyon et Saint-Etienne pendant quatre heures en envahissant les voies en gare de Givors pour exprimer leur colère après onze semaines de grève des cheminots de la Loire. Et tout autant de perturbations quotidiennes. « C'était un mouvement spontané d'usagers excédés. Lorsque les trains circulent, ils sont bondés et des voyageurs restent à quai. C'est fréquent à Givors puisqu'ils sont en bout de ligne », explique Matthieu Gouttefangeas, à l'origine du collectif Stop la grève 42. Cette action a entraîné l'interruption du trafic toute la matinée. La SNCF a mis en place des cars pour assurer la desserte. Après une nouvelle rencontre avec le directeur général des TER, les syndicats SUD-rail et FO ont convoqué une nouvelle assemblée générale aujourd'hui. Les grévistes ont de nouveau obtenu lundi de leur direction l'engagement que l'emploi serait préservé dans la Loire.e. F.