« Manil devrait être transfusé fin janvier »

Elisa Frisullo

— 

Manil, 8 mois, est atteint d'une maladie orpheline.
Manil, 8 mois, est atteint d'une maladie orpheline. — G. varela / 20 minutes

Ce n'est plus qu'une question de jours. Manil, ce bébé algérien de 8 mois atteint d'une maladie orpheline le privant de ses défenses immunitaires, sera prochainement greffé à Lyon. Condamné sans cette transfusion, l'enfant doit être hospitalisé dans le service d'hématologie et immunologie pédiatrique du professeur Yves Bertrand, ont confirmé hier les Hospices civils de Lyon, précisant qu'ils n'en diraient pas plus « tant que la greffe n'aura pas été réalisée ».

Un parcours du combattant
« Manil doit être transféré avec sa maman dans les prochains jours, avec sa sœur de 5 ans donneuse pour la greffe. Une fois à Lyon, une série d'examens sera pratiquée sur Manil. Il devrait pouvoir être greffé « fin janvier, début février », a confié à 20 Minutes le père de l'enfant, Mouloud Blidi, dont la venue en France n'est pas encore réglée. « J'ai un problème de visa et la Cnas (sécurité sociale algérienne) ne veut pas m'aider. Ma présence est pourtant indispensable pour accompagner ma fille lorsque sa mère sera à l'hôpital. Je pense que la solution viendra encore de la France, pas de l'Algérie », soupire ce père, mobilisé depuis des mois pour convaincre les hôpitaux français de transfuser Manil.
Après s'être heurté à plusieurs refus en raison de la dette énorme de la Cnas auprès des établissements français, il a finalement obtenu l'accord du ministère de la Santé le 13 janvier. Les frais d'hospitalisation et la greffe seront pris en charge par la Cnas.

mobilisation

L'histoire de Manil et de ses parents, qui ont perdu un fils de la même maladie, a circulé sur le Net et a ému de nombreuses personnes en France et en Algérie. Leurs dons (20 000 €) serviront à financer le transport du bébé par avion médicalisé.