LYON - Sarkozy interpellé au sujet de l'A45

— 

L'A45 est réclamée pour décharger l'A47 en permanence saturée.
L'A45 est réclamée pour décharger l'A47 en permanence saturée. — c. villemain / 20 minutes

Le 6 septembre, dans la Loire, Nicolas Sarkozy avait donné trois mois aux élus locaux pour qu'un accord soit trouvé au sujet de l'A45, devant relier Lyon à Saint-Etienne. « Au delà de ce délai, nous lancerons l'appel d'offres à concession », avait-il déclaré. Pour lui rappeler ses engagements avant sa venue à Lyon, jeudi à la rencontre du monde économique, 25 décideurs de Rhône-Alpes et d'Auvergne ont écrit au président. « L'accord sur les modalités de financement ayant été trouvé en novembre lors d'une réunion en préfecture, l'appel d'offres à concession de l'A45 doit être lancé », réclament ces responsables. Ils lui demandent de lancer la consultation des entreprises susceptibles de réaliser l'autoroute dont la construction est évaluée à 1,2 milliard d'euros.E. F.