LES Friches RVI se mettent au vert

Caroline Girardon

— 

La friche qui abritait durant quelque temps un collectif d'artistes va être réhabilitée.
La friche qui abritait durant quelque temps un collectif d'artistes va être réhabilitée. — c. villemain / 20 minutes

Bientôt les murs en béton de l'ancienne usine RVI située rue Lacassagne (3e) auront majoritairement disparu. Les travaux de démolition devraient débuter dans les prochaines semaines. Seuls vestiges du passé, la verrière d'entrée et les sheds, toiture en dent de scie le long de la rue Feuillat seront conservés et restaurés à la demande des bâtiments de France. Les élus du Grand Lyon, réunis hier soir en conseil communautaire ont approuvé le bilan de la concertation préalable au sujet du réaménagement des friches. Ces dernières qui abritaient depuis 2003, un collectif d'artistes présenteront un visage très différent. « L'objectif est de réaliser l'un des plus grands campus dédiés à la formation professionnelle », relate Gilles Buna, vice-président en charge de l'urbanisme.

Un immense parc
A terme, l'endroit accueillera une extension de la SEPR (société d'enseignement professionnel du Rhône) qui avait racheté une partie des bâtiments pour y ouvrir un centre de formation en septembre 2005. Le site abritera également les nouveaux locaux de la Fédération compagnonnique du Bâtiment, une bibliothèque, un gymnase et 200 lits d'hébergement. « Ils pourront être utilisés par des étudiants ou pour autre chose », explique Gilles Buna. Le reste sera occupé par des logements sociaux et un immense parc public de la taille de la place Bellecour. « Ce parc était très attendu par les habitants du quartier, désireux d'avoir un espace de verdure, précise l'élu Vert. Et nous, on a souhaité améliorer la qualité de vie en désenclavant cet espace ». Refermé sur lui-même, l'ancien site RVI sera ainsi ouvert sur la rue puisque les murs de la rue Rochaix seront démolis et laisseront place à plusieurs rangées d'arbres longeant le parc. Les travaux de construction devraient démarrer en février. Selon le calendrier du Grand Lyon, les premiers bâtiments doivent être terminés lors du 2e trimestre 2013 et l'ensemble du projet, achevé en 2014.