La succession de Perben convoitée

— 

Le député Dominique Perben.
Le député Dominique Perben. — c. villemain / 20 minutes

En juin prochain, Dominique Perben se consacrera pleinement à son activité d'avocat. L'actuel député du Rhône et ex-ministre UMP de 66 ans a annoncé hier qu'il ne se représenterait pas aux législatives dans la 4e circonscription face à Najat Vallaud-Belkacem (PS) et qu'il mettait un terme à sa carrière d'élu engagée il y a 30 ans. « J'ai pris cette décision sans regrets ni amertume », a expliqué l'ancien maire de Chalons et ex-conseiller général du Rhône, dont la carrière en terre lyonnaise a été marquée par sa défaite aux municipales de 2008 face à Gérard Collomb. Puis la perte, lors des cantonales de 2011, de son siège de conseiller général. « Nous vivons une période de profondes mutations et je pense utile de favoriser l'arrivée en politique d'une nouvelle génération », a ajouté Dominique Perben, qui ne s'est toutefois pas exprimé sur son successeur à la candidature dans la 4e circonscription. Sa suppléante Dominique Nachury a indiqué hier à 20 minutes « avoir fait acte de candidature fin décembre » auprès de la commission d'investiture de l'UMP en valorisant « le travail local effectué depuis longtemps » sur ce territoire. « Il est important d'aller face à des électeurs devant lesquels on s'est déjà présenté », a ajouté la conseillère générale du VIIe canton, également 1re adjointe à la mairie du 6e. Sur son blog, le conseiller municipal du 3e Pierre Berat a également annoncé sa candidature. Le nom de la secrétaire d'état à la santé Nora Berra, pressentie jusqu'alors dans la 3e, commençait également à circuler. E. F.