Forte mobilisation contre l'expulsion d'une famille

©2006 20 minutes

— 

La mobilisation pour la famille Babaïan, menacée d'expulsion depuis le 20 avril, est quasiment sans précédent à Lyon. Le comité de soutien d'Alex, 7 ans, de David, 10 ans et de leur mère Samira, persécutés en Azerbaïdjan pour leurs origines arméniennes, a annoncé hier, avoir recueilli quelque 1 300 signatures. Et pas n'importe lesquelles. Le réalisateur Bertrand Tavernier, le chanteur Mano Solo ou encore le pédagogue lyonnais Philippe Meirieu figurent sur cette longue liste. Même la mairie du 1er arrondissement de Lyon s'est ouvertement « engagée à prendre sous sa responsabilité morale et matérielle » cette famille, déboutée du droit d'asile en Allemagne, ainsi que tous les autres demandeurs de son secteur. Depuis le 20 avril, Samira et ses deux fils vivent cachés et séparés chez des membres du comité de soutien qui risquent cinq ans de prison ferme pour cette « désobéissance civile ». « Si on ne fait rien, demain, ils repartent vers le pays qu'ils ont fui en 1999 », explique un membre.

C. Bianchi