Un cercueil subtilisé par la ville

©2006 20 minutes

— 

Le maire de Lyon, Gérard Collomb (PS), et la ville sont poursuivis pour « violation de sépulture et destruction du corps du défunt ». Mercredi, le tribunal de grande instance de Lyon était saisi au civil d'une affaire peu banale, rapportée hier par Aujourd'hui en France. Il y a trois ans, la famille Roudet s'est aperçue que le cercueil du défunt père n'était plus dans le caveau du cimetière municipal de la Croix-Rousse (4e). « Une erreur », plaide la mairie. « Au lieu d'être placés dans un ossuaire ou incinérés, comme le veut la loi, les restes ont été mis dans une benne avec d'autres ossements. Ce sont des pratiques illégales », indique Fouziya Bouzerda, avocate de la famille, qui a demandé des dommages et intérêts.

Frédéric Crouzet