LYON - Queyranne en soutien aux Lejaby

— 

En 2010, les salariés s'étaient mobilisés pour défendre leurs emplois.
En 2010, les salariés s'étaient mobilisés pour défendre leurs emplois. — r.pratta / reuters

Il défend la reprise du site par un industriel pour maintenir l'emploi et l'activité en Rhône-Alpes. Hier, le président PS de la région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne s'est rendu à Rillieux pour «soutenir» les salariés de Lejaby, fabricant de lingerie placé en redressement judiciaire le 27 octobre. Depuis, seul un fonds d'investissement grenoblois s'est manifesté comme candidat officiel au rachat, mais il ne conserverait que 150 des 450 salariés. Jean-Jack Queyranne, qui a écrit au ministre de l'industrie Eric Besson à ce sujet fin novembre, a rappelé hier son souhait de voir la société reprise. Mais « il faudrait que ce soit le fait d'un industriel plutôt que d'un investisseur, pour préserver les savoirs-faire précieux des salariés », a-t-il précisé.E. F.