La mobilisation étudiante se dégonfle

©2006 20 minutes

— 

Hier, les étudiants étaient à peine une centaine à se rassembler place Bellecour (2e), à 14 h, pour réclamer le retrait de la loi sur l'égalité des chances. « Nous poursuivons les actions cette semaine, car certains souhaitent rester mobilisés, mais nous devons tirer les conclusions qui s'imposent », a déclaré Hélène Pasquier, responsable de l'Unef à Lyon, devant la faible mobilisation. A l'approche des vacances, les étudiants réfléchissent à d'autres modes d'action, comme l'organisation d'« états généraux de la précarité ».

C. M.