La faculté de médecine.
La faculté de médecine. — c. villemain / 20 minutes

Lyon

Colère des futurs orthophonistes

Tels des statues, les étudiants en orthophonie de Lyon se figeront les uns après les autres cet après-midi place Grange-Blanche, devant leur faculté. Une action symbolique pour dénoncer l'absence de réforme c...

Tels des statues, les étudiants en orthophonie de Lyon se figeront les uns après les autres cet après-midi place Grange-Blanche, devant leur faculté. Une action symbolique pour dénoncer l'absence de réforme concernant leur formation. « Le métier a beaucoup évolué alors que notre formation n'a pas changé depuis 1997 », explique Valentin Beaujeard, président de l'association des étudiants en orthophonie de Lyon.
« L'orthophonie ce n'est pas seulement la dame qui aide le petit garçon à faire ses devoirs. Aujourd'hui nous travaillons avec des personnes atteintes d'Alzheimer ou de maladies neurologiques », poursuit le jeune homme qui dénonce également un manque d'harmonisation des enseignements entre les différentes villes de France. Autre problème : le cursus qui s'effectue en quatre années équivaut aujourd'hui à bac + 2. Les étudiants réclament désormais l'obtention du « Grade master », l'équivalent d'un Bac +5 qui leur assurerait « une meilleure reconnaissance de leur métier » et leur « ouvrirait davantage les porte de la recherche ».C.G