Prison avec sursis pour Gilles Guyot

©2006 20 minutes

— 

L'ancien président de Lyon-III reconnu coupable de « prise illégale d'intérêt ». Vendredi, Gilles Guyot a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et à 10 000 e d'amende par le tribunal correctionnel de Lyon. A la tête de Lyon-III de 1997 à 2002, l'actuel directeur de l'IAE de Lyon était jugé pour avoir engagé sa soeur au sein de l'université en 2002 dans des conditions vivement critiquées dans un rapport de la chambre régionale des comptes portant sur la gestion de l'institution entre 1999 et 2004. Ce document relevait notamment « des liens de parenté » entre cinq agents contractuels et des personnels titulaires. Gilles Guyot a déclaré qu'il ferait appel.

E. F.

« Nous allons réclamer la démission de Gilles Guyot de tous ses autres mandats au sein de l'unversité, a déclaré Romain L'Huillier, élu Unef au conseil d'administration de Lyon-III. Cette condamnation est un avertissement. »