La TNT fait de l'ombre à TLM

©2006 20 minutes

— 

Légère baisse d'audience pour TLM. Selon la dernière vague d'enquête Médiamétrie, rendue publique hier par la chaîne lyonnaise, entre 706 000 et 717 000 personnes « ont eu une habitude d'écoute de la chaîne en 2005 ». Elles étaient 728 000 en 2004. « Ce léger effritement est la conséquence du lancement de la TNT il y a un an. TLM n'est pas présente sur les offres de télévision numérique terrestre, invoque Jean-Pierre Vacher, directeur de l'antenne. Mais nous avons bon espoir de l'être cette année pour ne pas être pénalisés dans notre développement. » Télé Lyon Métropole a toutefois été regardée plus longtemps en 2005 (30 minutes au lieu de 24) et a gagné des téléspectateurs réguliers (+ 15 %).

Mais toujours pas d'argent. Déficitaire depuis sa création en 1989, la télévision du groupe Progrès a encore perdu 1,5 million d'euros en 2005. La chaîne compte toutefois sur la régie publicitaire nationale, commune aux télés locales, pour parvenir à l'équilibre. Mais aussi sur sa nouvelle « directrice des événements spéciaux », chargée d'attirer des annonceurs sur de grands moments de la vie lyonnaise diffusés par TLM. Proximité et événementiel, c'est ce qu'avait plaidé TLM lors de son audition devant le CSA le 1er février dernier pour le renouvellement de sa fréquence. Le groupe de presse France-Antilles a aussi fait acte de candidature. Le CSA doit rendre sa décision dans une quinzaine de jours.

Frédéric Crouzet