L'ONL accueille son nouveau chef

— 

Leonard Slatkin, directeur de l'ONL
Leonard Slatkin, directeur de l'ONL — Carlos Osorio/AP/SIPA

Une nouvelle « guerre » à l'ONL. Le chef américain Leonard Slatkin, qui a dirigé hier soir pour la première fois l'Orchestre national de Lyon en ouverture de la saison, a programmé en octobre à l'Auditorium des extraits de la bande originale du film… La guerre des étoiles de John Williams en version symphonique. « Dans ce festival de musiques américaines, il y aura aussi du jazz, de la musique classique. Cette année, je veux que le public apprenne à me connaître », explique le nouveau directeur musical de l'ONL. A 67 ans, ce chef « veut écrire un nouveau livre de l'histoire de l'ONL ». Et redonner de l'élan à l'orchestre, lessivé par la guerre de pouvoir à laquelle se livraient Jun Märkl, son prédécesseur, et Laurent Langlois, directeur général. « Le patron, c'est Slatkin », a tranché le maire de Lyon Gérard Collomb (PS), qui a recruté l'américain pour faire « rayonner la ville ». Leonard Slatkin a déjà imposé sa patte. Il a déprogrammé la création d'un jeune compositeur français, prévue hier soir, et commandée par son prédécesseur. « Pour ce concert d'ouverture, je voulais une œuvre plus extravertie, une rencontre joyeuse entre les musiciens, le chef et la salle », assume-t-il.F. C.