Tapage festif contre le train de l'Est

©2006 20 minutes

— 

Du bruit en centre-ville pour protester contre la concentration de nuisances à l'Est de Lyon. Armés de sifflets, de tambourins et de casseroles, un millier de riverains et d'élus de l'Est lyonnais ont défilé samedi après-midi entre la gare de la Part-Dieu et la préfecture (3e).

Ils dénoncent le tracé du projet de Contournement fret ferroviaire de l'agglomération lyonnaise (CFAL), trop proche, selon eux, des zones les plus urbanisées. « Le ministre des Transports, Dominique Perben, vient de prendre en compte certaines de nos revendications. Mais plusieurs points d'achoppement restent à clarifier. Notamment le choix du tracé passant par Saint-Exupéry, déjà encombré », a indiqué Jean-Louis Puchol, président de Fracture, la Fédération des associations contre le train en zone urbaine, organisatrice de la manifestation. « Nous devons nous faire entendre car tout se joue cette année. Nous sommes pour le fret, mais pas n'importe comment », a rappelé Stéphane Lamamra, président de l'association Fer autrement.

C. B.