LYON - Une embarcation gallo-romaine à Fourvière en 2015

— 

D'autres embarcations découvertes en 2003 et 2004 en bord de Saône seront exposées au public. La mairie de Lyon étudie la possibilité d'installer des morceaux d'épave dans le parking Saint-Georges, là où elles ont été mises au jour. « Mais le budget est conséquent, il faut 200 000 euros », indique la municipalité. Le conseil général du Rhône, propriétaire des bateaux les plus anciens, souhaiterait aménager un espace au musée gallo-romain de Fourvière pour accueillir une pirogue du iie siècle à l'horizon 2015. Coupée en plusieurs morceaux, cette épave est actuellement conservée dans un plan d'eau dans l'attente de sa restauration. Une barque à vivier du xvie siècle a déjà été restaurée par Arc Nucleart. Elle a été récemment livrée au futur musée des civilisations de Marseille qui ouvrira en 2013.