L'ex-milicien serbe de la Verpillière extradé vers la Croatie

— 

Fin du séjour en France pour Milorad Momic, plus connu dans son quartier de la Verpillière (Isère) sous le nom de Guy Monier. Incarcéré depuis plusieurs mois en toute discrétion à la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône, l'ex-membre des commandos serbes Scorpions a été extradé vendredi vers la Croatie, a-t-on appris hier de sources judiciaires. Cet homme de 47 ans, recherché pour avoir participé à l'exécution de six musulmans en Bosnie en 1995 et avoir abattu des civils à Berak en Croatie en 1991, avait été interpellé par les gendarmes le 31 janvier dernier, à son domicile de la Verpillière, après une dénonciation.
Employé d'une entreprise de ravalement de façade de Vaulx-en-Velin, il vivait paisiblement après avoir obtenu la nationalité française en 2006, après un mariage en 2002, et changé son nom. Après son arrestation, la Serbie et la Croatie avaient formulé une demande d'extradition. Le parquet de Grenoble avait répondu favorablement aux deux requêtes et c'est la chambre d'instruction qui a tranché en juin en faveur de la justice croate, « car celle-ci a paru plus intéressée », selon un substitut grenoblois. Et parce que Milorad Momic avait la nationalité croate au moment des massacres commis à Berak, près de Vukovar.F. C.