Crimebook veut faire sa loi

Frédéric Crouzet

— 

L'avocat David Metaxas veut dépoussiérer le code pénal sur le Web.
L'avocat David Metaxas veut dépoussiérer le code pénal sur le Web. — C. Villemain / 20 Minutes

«De quoi êtes-vous innocent ? » interroge, un brin provocateur, la page d'accueil de Crimebook.fr. S'ensuit une bande-annonce anxiogène, nerveuse comme un générique de série télé policière, avec scènes d'arrestation, de deal de drogue, d'émeute, de séquestration ou de garde à vue. En lançant le 15 septembre prochain ce moteur de recherche parmi 3 000 délits et infractions, l'avocat lyonnais David Détaxas entend dépoussiérer le code pénal.

Une rubrique pour les victimes
« Ce site va permettre au grand public d'accéder de manière ludique au droit pénal et à sa procédure qui sont assez techniques. Pour chaque infraction, on pourra connaître la peine encourue et la procédure prévue. C'est une version simplifiée et en ligne du code pénal, dans lequel même les juristes ont du mal à s'y retrouver », explique l'avocat, qui a planché sept mois pour élaborer cette plateforme. Crimebook, un site taillé pour les délinquants ? « Non, il s'adresse à tout le monde, puisqu'on y parle aussi d'excès de vitesse. Et il y a une rubrique pour guider les victimes, leur expliquer comment se porter partie civile », se défend David Détaxas, connu à Lyon pour assister de nombreux truands. Ce site gratuit et participatif, qui sera décliné pour smartphone et tablettes, vise les dix millions de connexions par an. « Ce type d'information et de service n'existait pas jusqu'à présent sur le Web. Alors qu'il y a une grande curiosité du public. Sur Google, il y a chaque mois 300 000 requêtes pour les mots viol ou meurtre », justifie-t-il.