début d'année meurtier pour les piétons

Elisa Frisullo

— 

Fin juillet, le nombre de tués sur les routes était en baisse de 23 % dans le Rhône.
Fin juillet, le nombre de tués sur les routes était en baisse de 23 % dans le Rhône. — c. villemain / 20 minutes

La sécurité des piétons dans le viseur des autorités. La préfecture du Rhône doit lancer, courant septembre, une campagne de sensibilisation aux dangers de la route destiné aux usagers des modes doux. Et principalement aux piétons, lourdement touchés dans le département par l'insécurité routière. Hier encore, une petite fille de 5 ans a perdu la vie à Villeurbanne après avoir été percutée par une voiture, alors qu'elle traversait, selon la police, hors des passages protégés. Entre janvier et fin juillet, dix piétons ont trouvé la mort dans le département, dont sept sur les trois premiers mois de l'année, selon la préfecture du Rhône. Soit une hausse de 42 % par rapport à 2010.

Les accidents en baisse
Dans la majorité des cas, « ces accidents se sont produits parce que le piéton a traversé sans regarder », précise Laurence Kersauze-Bodin, chef du bureau de la sécurité routière à la préfecture. Il est donc nécessaire de leur rappeler les règles de bonne conduite à adopter sur la route ».
Toutes catégories d'usagers confondues, l'année 2011 s'annonce toutefois moins meurtrière que 2010. Les accidents, dus essentiellement « à la vitesse, l'alcool et l'usage de stupéfiants », ont baissé de 3,4 % entre janvier et juillet par rapport à l'an dernier. Le nombre de blessés a diminué de 3,2 %. Et quarante personnes sont décédées sur les routes, soit 23 % de moins qu'en 2010. Un bilan jugé encourageant par les autorités, qui après un mois de mars « catastrophique », avaient décidé au printemps de renforcer les contrôles. Et d'installer de nouveaux radars fixes et pédagogiques aux quatre coins de l'agglomération. « Les actions de prévention et de répression qui ont été menées ces derniers mois ont visiblement commencé à porter leurs fruits », indique la responsable, qui note également une réelle amélioration pour les deux-roues. Depuis début 2011, onze d'entre eux ont trouvé la mort dans des accidents. Soit 26 % de moins que l'an dernier.