Un seul zèbre vous manque...

Elisa Frisullo

— 

Belinda, Kaliv et Flicka ont réinvesti la plaine africaine mi-juillet.
Belinda, Kaliv et Flicka ont réinvesti la plaine africaine mi-juillet. — c. villemain / 20 minutes

Belinda, Kaliv et Flicka seront à coup sûr les stars de la rentrée au parc de la Tête d'Or (6e). Depuis le 19 juillet, ce couple de zèbres de Hartmann et leur petite, originaires de Namibie et arrivés du zoo de Hanovre (Allemagne), ont réinvesti en toute discrétion la plaine africaine. Leur enclos était resté vide depuis la mort, début 2008, de quatre équidés sauvages foudroyés par une myopathie atypique.

Une mort toujours inexpliquée
Ces zèbres de Grévy, menacés d'extinction, avaient été les premiers de France à être touchés par cette maladie affectant le système nerveux. Le seul survivant, un animal présentant un patrimoine génétique rare, avait alors été transféré au zoo de Cologne (Allemagne), où il coule depuis des jours heureux. « Après les cas lyonnais, d'autres zèbres de la même espèce sont morts dans les mêmes conditions », indique Guillaume Douay, directeur adjoint du zoo de Lyon.
Ces trois dernières années, plusieurs experts ont travaillé sur ces morts suspectes. Mais aucune étude scientifique n'a permis, à ce jour, de découvrir l'origine de la contamination, peut-être liée à un champignon venimeux. Rien ne prouve donc que la maladie ne peut plus frapper. « Mais aucun zèbre de Hartmann n'a jamais été touché. Et l'Association européenne des zoos et des aquariums, composée notamment de spécialistes de cette espèce menacée, nous a apporté sa totale confiance », rassure le vétérinaire du parc zoologique. Par précaution toutefois, les nouveaux colocataires des girafes, antilopes et autres watusis, sont placés sous étroite surveillance. « Pour le moment, ils ont l'air de bien s'acclimater », poursuit Guillaume Douay, ravi, depuis l'arrivée des équidés, de participer une nouvelle fois au programme européen d'élevage d'espèces menacées. Et de répondre à la demande du public «très forte depuis 2008» concernant le retour des zèbres. « Sans eux, c'était plus la savane », résume un petit garçon venu les admirer la semaine passée.

nouveaux venus

Le parc zoologique devrait prochainement accueillir trois nouveaux venus. Une panthère et un couple de lions d'Asie, actuellement hébergés au parc des félins de Nesles (Seine-et-Marne), doivent faire leur arrivée prochainement à Lyon. Mais ils devraient ne pas être visibles avant plusieurs semaines, le temps qu'ils s'acclimatent à leur nouvel univers.