Le mémorial du génocide arménien au tribunal

©2006 20 minutes

— 

Bis repetita. Pour le troisième fois en un mois, le tribunal administratif de Lyon s'est penché hier sur la construction déjà bien engagée du mémorial du génocide arménien place Antonin-Poncet (2e), contestée par des riverains et la conseillère municipale UMP Marie-Chantal Desbazeille. Ces derniers, qui demandent l'annulation des autorisations délivrées par la préfecture et le Grand Lyon en faveur du mémorial ont fait valoir hier «l'urgence à statuer sur leur requête» , destinée à stopper l'édification du monument. L'affaire a été mise en délibéré. E. F