Des mesures pour limiter l'impact des travaux sur les riverains

— 

C'est l'un des chantiers les plus importants réalisés ces dernières années à Lyon. Et l'un des plus gênants, sans doute, pour les habitants proches du tunnel. Un an après le début de la construction d'un tube d'1,8 km dédié aux modes doux sous la Croix-Rousse, les tirs de mine continuent côté Saône et côté Rhône presque quotidiennement. Ils devraient s'achever mi-septembre, selon le Grand Lyon, qui le 12 mai, se félicitait que 50 % de l'ouvrage ait été creusé. Les mois suivants seront consacrés à l'aménagement de ce tube et à la rénovation du tunnel routier actuel. Ces travaux nécessiteront la fermeture de l'ouvrage pendant six mois en 2013, avant sa remise en service début 2014. Pour limiter l'impact de ces travaux de titans, des capteurs de vibrations ont été installés sur les bâtiments les plus exposés. Et les niveaux de bruits sont mesurés régulièrement. Selon Gérard Claisse, vice-président du Grand Lyon, les résidents du 8, place Chazette ont également eu la possibilité de faire poser de nouveaux vitrages, très isolants.e. f.