A Vénissieux, journée morte pour les professionnels de santé

©2006 20 minutes

— 

Les professionnels de santé de Vénissieux unis contre l'insécurité.

Comme nous l'annoncions la semaine dernière, les généralistes, pharmaciens, dentistes et kinés ont décidé de fermer leurs cabinets médicaux ce matin pour dénoncer la recrudescence des agressions de praticiens observée récemment sur le plateau des Minguettes.

Réunis à 10 h 30 sur la place du marché de Vénissieux, où ils ont prévu d'aller à la rencontre des habitants, les professionnels de santé défileront ensuite jusqu'à la mairie.

« Il est important que la population nous soutienne.

Car c'est la sérénité de nos conditions d'exercice qui est menacée mais aussi la sécurité de nos patients », indique Jean Théoule, médecin à Vénissieux.

« Si nos inquiétudes ne sont pas prises au sérieux, le risque est que les professionnels de santé qui se sentent menacés quittent les Minguettes », poursuit-il.

Pour ne pas en arriver là, les praticiens réclameront ce matin aux pouvoirs publics « un renforcement des moyens policiers et la surveillance des cabinets à risque ».

E. F.