Un Nouveau chef au CRCM

Elisa Frisullo

— 

Seules 16 % des mosquées de la région ont participé hier au scrutin.
Seules 16 % des mosquées de la région ont participé hier au scrutin. — C. villemain / 20 minutes

Le dépouillement n'a duré que quelques minutes. Sans surprise, les Marocains du Rassemblement des musulmans de France (RMF) ont remporté haut la main, hier, l'élection au sein du Conseil régional du culte musulman (CRCM) Rhône-Alpes, organisée en mairie du 8e. Seuls 198 délégués de 40 mosquées, soit 16 % des lieux de culte de la région, ont participé au scrutin, boycotté par plusieurs fédérations de l'Islam, en raison du règlement électoral jugé «antidémocratique».

Benaissa Chana, futur président
A la tête du CRCM depuis 2005, Azzedine Gaci, proche de l'UOIF, avait notamment refusé de se représenter. Selon la préfecture, le RMF a remporté 86, 4 % des voix contre 13, 6 % pour le Ditib, proche des Turcs. « C'est la victoire de l'Islam de France », s'est félicité hier Benaissa Chana (RMF), vice-président sortant du CRCM qui sera officiellement élu à la tête de l'institution le 12 juin. « Le RMF veut assurer la continuité du travail formidable accompli par le CRCM, en matière de dialogue interreligieux, de formation des imams… Nous allons donc tendre la main à toutes les composantes de l'Islam en Rhône-Alpes », a-t-il ajouté, à l'attention des responsables ayant boycotté l'élection.

mode de scrutin

Dans chaque mosquée, le nombre de délégués pouvant voter est fixé en fonction de la surface du lieu de culte, quel que soit son rayonnement.