Ils vendaient des faux parfums

— 

Ils avaient écoulé près de 25 000 flacons de faux parfums de luxe en 16 mois. Cinq hommes, suspectés d'être impliqués dans un réseau international de contrefaçons, ont été interpellés à Lyon et à Tarare entre le 11 et 12 avril et mis en examen. Agés entre 25 et 43 ans, ils ont été arrêtés après sept mois d'enquête par les policiers de Roanne (Loire) alors qu'une palette de parfums provenant de Belgique leur était livrée. Plusieurs sociétés de luxe, comme LVMH, Dior, Kenzo ou Guerlain ont déposé plainte pour contrefaçon.C. B.