Wikileaks: «La Grande mosquée de Lyon n'est pas une entreprise terroriste», assure le préfet du Rhône

C.B.

— 

Le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, a démenti, mercredi, dans un communiqué, les allégations publiées par Wikileaks comme quoi la Grande mosquée de Lyon servirait de base arrière au réseau de terrrorisme Al-Qaida.
«Les rumeurs  ne sont absolument pas confirmées par les services en charge des questions de terrorisme, et Kamel Kabtane, Recteur de la Grande mosquée de Lyon, est un interlocuteur légitime et reconnu par les autorités du département du Rhône, a-t-il déclaré. Dans tous les cas de figure, la Grande Mosquée de Lyon ne saurait être considérée comme liée à une entreprise terroriste».

Jean-François Carenco souligne par ailleurs que «si cette rumeur devait participer à un amalgame entre une religion ayant toute sa place dans la République et des terroristes reconnus et poursuivis comme tel, elle serait en tous points condamnable.»

>> Retrouvez l'actualité lyonnaise par ici