Lyon: La barque de Saint-Georges attend son inauguration

PATRIMOINE Elle avait été découverte en 2003 avec une quinzaine d'autres embarcations...

F. C.

— 

Une pirogue quitte Lyon, un bateau du XVIIIe siècle arrive. Le public pourra prochainement découvrir à Lyon l’épave d’une barque à fond plat vieille d’au moins 300 ans, longue de 12 mètres, dans les sous-sols du parking de la Fosse aux Ours (3e).

Selon nos informations, cette «couzonnaire», première embarcation mise au jour en avril 2003 lors des très fructueuses fouilles archéologiques sur le chantier du parking Saint-Georges (5e), a été installée voilà déjà plus d’un mois dans un local spécialement aménagé à la Fosse aux Ours.

En restauration à Grenoble

Mais elle ne sera dévoilée qu’après son inauguration par les élus de la ville de Lyon, propriétaire de l’épave, qui tardent à se mettre d’accord sur une date. En 2003 et 2004, pas moins de seize embarcations, dont les plus anciennes datent du Ier siècle, avaient été découvertes par les services de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) place Benoît-Crépu.

Les archéologues avaient envoyé les 124 pièces du bateau du XVIIIe siècle dans les locaux de l’Atelier régional de conservation Arc Nucléart à Grenoble pour être restaurées et subir un traitement spécial. La «couzonnaire», nom donné aux bateaux qui transportaient des pierres de taille de Couzon à Lyon, a été remontée pièce par pièce d’octobre à février dernier sur un support spécialement conçu.

Six autres barques et pirogues de Saint-Georges sont actuellement en cours de traitement, dont une ira rejoindre le Musée des civilisations de Marseille. Les trois embarcations gallo-romaines sont, elles, toujours stockées dans un étang à l’est de l’agglomération.

>> Retrouvez l'actualité lyonnaise par ici