Un mois de mars meurtrier

Elisa Frisullo

— 

Le mois dernier, sept personnes ont trouvé la mort sur les routes du Rhône.
Le mois dernier, sept personnes ont trouvé la mort sur les routes du Rhône. — c. Villemain / 20 minutes

Les piétons, premières victimes de l'insécurité routière dans le Rhône. Depuis le début de l'année, sept d'entre eux sont décédés dans un accident de la route contre neuf sur l'ensemble de l'année 2010. Un bilan inquiétant dû en partie à l'alcool puisque trois de ces piétons étaient ivres au moment de l'accident et s'étaient mis en danger. « Les piétons doivent aussi respecter le code de la route et ne pas traverser n'importe où n'importe comment », indique Laurence Kersauze-Bodin, chef du bureau de la sécurité routière à la préfecture du Rhône.

Moins de blessés sur les routes
« Ces morts sont révoltantes, réagit Pascal Merlin, membre de l'association lyonnaise Droits du piéton. Il est indispensable de multiplier les aménagements (radars aux feux, carrefours…) pour protéger au maximum le piéton, usager faible du domaine public ».
Depuis le début de l'année, 17 personnes ont été victimes de la route, soit autant qu'au premier trimestre 2010, mais le nombre de blessés a diminué de 8.5 %. « Janvier et février ont été moins accidentogènes. Mais mars a été catastrophique », ajoute Laurence Kersauze-Bodin. Sur ce seul mois, sept personnes sont décédées dans le département.

Contrôles

La préfecture du Rhône va renforcer les contrôles d'alcoolémie et de vitesse à l'occasion du week-end de Pâques, chargé sur les routes.