Du rififi à la mairie de Rillieux

©2006 20 minutes

— 

Difficile de savoir qui sortira indemne de la crise qui secoue la mairie de Rillieux depuis l'arrivée en décembre du maire PS Renaud Gauquelin. En janvier, ce dernier a mis le feu aux poudres en récupérant une partie de la délégation de son 2e adjoint, Michel Brosset, chargé de la Tranquillité et de la Sécurité. Peu de temps après, sa belle-fille, Anne Chatanay-Brosset, déléguée à l'Action sociale démissionnait. « Le maire n'a jamais souhaité le départ de Michel Brosset. Il a juste voulu affirmer sa volonté de monter en charge sur les questions de sécurité », explique Stéphane Dieu, au cabinet du maire. Il reconnaît toutefois « des tensions latentes » entre le maire et son adjoint. E. F.

tension Renaud Gauquelin était en profond désaccord avec Michel Brosset, bien avant de prendre la succession de Jacky Darne à la mairie. Michel Brosset aurait toutefois décidé de conserver le reste de sa délégation.